Si tu n’es pas de gauche tu es forcément d’extrême droite !

« Si tu n’es pas de gauche tu es forcément d’extrême droite ! »

J’entendais ce matin sur la radio France Bleu Provence (extrême gauche fasciste et collabo islamiste comme tout ce qui tout ce qui relève de Radio France), le commentaire d’un de leurs speakers habituels du journal de 8 heures dire que le gifleur Damien Tarel était un homme de droite « voire d’extrême droite… »
Ce « voire » très gauchiste (comme les « en même temps » de Macron) en dit long sur la volonté d’induire un doute auprès des auditeurs, alors qu’il ne s’agit que d’une pure spéculation personnelle de la part cet animateur de radio.
Ces animateurs, non contents de véhiculer des fake-news immondes de l’état facho-gauchiste et islamo-engagé se permettent souvent, en plus, de donner leur avis personnel sous couvert d’une info quelconque.

Le garçon en question n’a jamais déclaré être d’extrême droite ni même de droite ou de quoi que ce soit d’autre, mais simplement être un patriote qui aime son pays comme tout français devrait aimer son pays, être désespéré de le voir se déliter, s’effondrer et bientôt être en ruine.

Ce sont les médias et les tarés de pseudo-journalistes gauchistes (un vrai journaliste doit toujours être objectif et ne jamais laisser transparaître ses propres idées et on ne devrait jamais connaître ses opinions politiques. On en est loin !) Le vrai journalisme consiste à rapporter l’information sans jamais la modifier.

Ce sont ces pisse-copies minables (globalement, tout ce qui est de l’information, aujourd’hui, est minable) qui laissent toujours croire que les gens qui se comportent de façon un peu décalée sont d’extrême droite.

Ça veut dire quoi et à quoi ça sert ?
A part à montrer que ces gens-là sont totalement sous la coupe du pouvoir politique ?

En effet, c’est ridicule.
L’extrême droite que je connais sous la forme d’un parti politique extrêmement paisible du nom de Rassemblement National, qui ne fait jamais de vagues, jamais de problème et n’a d’ailleurs jamais eu le pouvoir en France et n’a donc jamais pu, contrairement à la gauche, profiter de ses passages au pouvoir pour détruire la France de l’intérieur, ce RN est un parti qui, contrairement à tous les autres, est un parti de patriotes qui défend les valeurs de la France et qui souhaite œuvrer ou contribuer à œuvrer à sa sauvegarde et à sa reconstruction.

Ceux qui ont eu le pouvoir et ont tout fait ces dernières décennies pour détruire la France sont tous les autres partis politiques, par volonté, par dépit ou par indifférence.

Cet acte isolé et dommageable pour lui d’un homme un peu idéaliste dans l’emportement d’une situation qui lui a échappé un instant lui coûte aujourd’hui 4 mois de prison ferme sur 18.

Comme l’écrit notre ami Pierre Cassen dans son article : « c’est donc plus grave de gifler Macron que de tuer une vieille femme juive ! »
https://ripostelaique.com/prison-pour-damien-plus-grave-de-gifler-macron-que-dassassiner-sarah-halimi.html

Un geste sans effet réel (sans contact) et sans aucune conséquence sur un homme détesté et rejeté par la majorité du pays, qui coûte pénalement plus cher à son auteur que l’assassinat sordide et d’une violence rare, par un musulman fanatisé, d’une adorable femme retraitée qui était aimée de tous (Sarah Halimi). Son assassin, lui, est musulman et il a donc droit à toutes les indulgences. Il ne sera donc jamais jugé parce que le gouvernement tremble de peur devant le risque d’un embrasement des zones de non droit, créées par lui, à cause de cette éventuelle condamnation…

En plus, pour les musulmans les prisons sont pleines et on ne peut pas les enfermer (agressions, égorgements, vols, viols, incendies de dizaines d’églises = acquittement ou bracelet électronique). Mais pour les blancs, chrétiens et français de souche, il y a plein de places dans les prisons…
L’état français est donc bien raciste antiblancs, antichrétiens et discriminant antifrançais… Bravo !

En plus, il se pourrait (et de plus en plus) que cette histoire ne soit qu’une pure mise en scène pour booster la popularité de Macron, pauvre victime d’un acte odieux de ces maudits fascistes d’extrême droite.
Je sais déjà que Damien Tarel sera douillettement installé dans une cellule tout confort 5 étoiles pendant ses 4 mois de prison ferme, sans amende à payer et avec une belle somme d’argent (100 000 ou 200 000 euros) qui va l’attendre à sa sortie, payée en espèces, sous le manteau, par un obscur porte-couteau de la bande à Macron…

Amen !

Laurent Droit

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*