Macron confirme son intention initiale (2016) d’abolir, d’effacer et de détruire la France


« Macron confirme son intention initiale (2016) d’abolir, d’effacer et de détruire la France »

En 2016, il avait déclaré publiquement qu’il avait été missionné pour « détruire ce qu’est la France. »
Les articles que j’ai publiés sur ces propos gravissimes :
17 04 2021 = https://ripostelaique.com/emprisonner-et-empoisonner-la-solution-finale-de-macron-contre-les-francais.html
16 09 2020 = https://ripostelaique.com/pour-macron-detruire-ce-quest-la-france-est-une-mission.html
12 07 2019 = https://ripostelaique.com/la-police-de-la-propagande-ampute-une-interview-de-macron-sur-youtube.html
24 03 2019 = https://ripostelaique.com/comprendre-la-folie-destructrice-du-plan-macron.html

Aujourd’hui, il confirme cette mission devant une chaîne de TV américaine :
« Macron interrogé par la chaîne américaine CBS : “Nous devons déconstruire notre propre histoire »
https://www.fdesouche.com/2021/04/19/macron-interroge-par-la-chaine-americaine-cbs-nous-devons-deconstruire-notre-propre-histoire/

Cette page récapitule un certain nombre de moyens qui sont déjà mis en œuvre par les oligarques pour parvenir à ce résultat de destruction, d’effacement, d’abolition…
« Monde d’après : entre Élus et damnés, la sélection a déjà commencé »
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Monde-d-apres-entre-Elus-et-damnes-la-selection-a-deja-commence-63661.html

Autre article éclairant :
« Roman national contre déconstruction de notre histoire ! »
https://www.christianvanneste.fr/2021/04/20/roman-national-contre-deconstruction-de-notre-histoire/?fbclid=IwAR3rS7l0taF5-6ir5ci20CSVlbxP4qn7noBHRCVapuADAfb5iNszcqXja3s

Qu’entend donc Macron, dans son sabir hermétique par « nous devons déconstruire notre propre histoire ? » C’est ce que nous allons tenter d’éclaircir.

D’abord, définir « ce qu’est la France » :

Un pays qui a plus de 2000 ans d’histoire. Mais seulement 1000 ans d’histoire à peu près stabilisée.
Un pays qui a un territoire délimité par des frontières surveillées et gardées, des régions et des départements, une population, une langue, une constitution, des lois, des coutumes, des traditions, une religion (chrétienne), un roi ou un chef d’état, une justice, un parlement, une armée, une police, un drapeau, un hymne national, une culture qui est dispensée par une école efficace sous la forme de toutes les connaissances qui sont enseignées aux enfants, aux adolescents et aux adultes à l’université, etc.
Un pays qui a donné au monde de nombreux savants, artistes, inventeurs, découvreurs et grands voyageurs.
Un pays qui a conquis des terres lointaines pour agrandir son territoire, exploiter et rapporter les ressources potentielles de ces terres et apporter aussi à leurs populations les bienfaits de la civilisation française sous de nombreuses formes, enseignement, santé, métiers, arts, protection, technologies tous les métiers utiles.

La colonisation est aujourd’hui une chose très discutée, critiquée et débattue, mais à ces époques elle était naturelle pour tous les pays avancés du monde. Je ne parle pas de l’esclavage.
Mais si certains prétendent que la colonisation a été une mauvaise chose, voire même un crime contre l’humanité, comme Macron, en ce temps-là le concept même de crime contre l’humanité n’existait pas et donc cette accusation est sans objet.

Les colonies ont pu avoir à souffrir d’une certaine façon de la présence française, mais elles en ont aussi beaucoup plus largement tiré profit (tout particulièrement comme l’Algérie) et se sont développées et modernisées à ce titre, il ne faut pas l’oublier.

Pour ce qui est de l’Algérie qui passe son temps à pleurnicher, à se lamenter sur son sort et à exiger une ridicule repentance au lieu d’essayer d’avancer vers la civilisation et de se développer, elle ne doit pas oublier qu’en terme de guerre, de violences et de tueries à la fin de son occupation par la France, personne n’a à lui donner de leçons…
Surtout qu’elle n’a même pas été capable de maintenir en état les cadeaux extraordinaires qu’elle a reçus pendant cette occupation de son sol.

Si par la suite elle a mis à sa tête des communistes et ensuite des musulmans, c’est bien son problème et cela montre la stupidité de ce peuple.

Voilà ce que fut la France et ce qu’elle est aujourd’hui.
La France est un pays magnifique et merveilleux où il fait bon vivre, la preuve en est que toutes les vermines et les racailles paresseuses et bonnes à rien de la planète s’y précipitent pour profiter de ce gâteau inespéré qu’est notre système social de solidarité.

Mais il y a un temps pour chaque chose, un temps pour l’accueil et le sourire, un temps pour l’abus, le vol, le viol et le meurtre et un temps pour l’expulsion de millions de parasites. Et ce dernier temps, viendra, croyez-moi !

Mais alors, qu’a donc voulu dire celui qui se fait passer pour un président par cette phrase :
« Nous devons déconstruire notre propre histoire. »
Propos édifiants de Macron sur CBS qui a expliqué que la France souffre de racisme, l’a lié à son passé colonial et a justifié un projet de « déconstruction de notre histoire » (!) https://twitter.com/JL7508/status/1383904952691552256

J’ai bien lu et essayé de comprendre la réponse de Macron à la journaliste de CBS, Margaret Brennan, mais j’avoue avoir trouvé cette réponse assez confuse, obscure et pas du tout convaincante.

J’essaie de rester poli, pour une fois, mais je ne vois pas ce que Macron a voulu dire ni expliquer.

Les « problèmes des races », toute personne intelligente sait qu’on ne les a jamais réglés et qu’on ne le fera jamais.
Parce que dans les races, il y a des hommes de toutes sortes, de bonne volonté ou de mauvaise volonté. Et ce sont ces derniers qui ont toujours attisé et attiseront toujours la haine pour dresser les races différentes les unes contre les autres.
La conclusion est que les races doivent éviter de se côtoyer si elles veulent vivre en paix sur leurs territoires respectifs. Il en va de même des religions, des sectes et des idéologies politiques.
C’est aussi pour quoi le multiculturalisme fondé sur la race ou la religion et voulu par les gauchistes sera toujours un échec.

La ségrégation aux USA, Macron estime que « ça a été réglé par une action positive et affirmative et des politiques nucléaires, afin de faire face à ce phénomène… »
Là, incompréhension totale !!!
Ça ne veut strictement rien dire.
Macron est encore reparti dans ses délires, faute d’avoir quelque chose d’utile ou d’intelligent à dire.

Plus loin Macron dit :
« C’est pourquoi j’ai lancé de nouvelles plateformes pour lutter contre la discrimination, le racisme, etc. »
Moi, j’appelle cela jeter de l’huile sur le feu.
Les races, les religions et les cultures très différentes ne sont pas faites pour cohabiter ni coexister.
Le but est donc bien de ruiner la culture française et notre civilisation bimillénaire pour déconstruire la France.

« Mais nous devons lancer de nouvelles politiques, concrètes et déterminées, pour nous débarrasser du racisme dans notre société. »
Absurde, que dire d’autre ?

« …en encourageant, je dirais, une sorte de construction où une nation serait l’addition de différentes races ou l’addition de différentes minorités. »
Toujours absurde. C’est vouloir la confrontation permanente.

« Je pense qu’une nation est basée sur l’unité avec les différences, est basée sur l’unité des projets, et nous ne devrions jamais accepter la fragmentation de ce projet à travers toutes ces différences et spécificités. »
Là, il s’écoute clairement parler dans le vide. Le vide abyssal de son cerveau malade.

« Nous avons besoin d’une certaine manière des deux côtés de l’Atlantique, c’est d’une politique de reconnaissance, de construire notre unité en étant plus efficace contre les inégalités, contre la discrimination. »
On l’a déjà vu à l’œuvre. Dresser les communautés les unes contre les autres en favorisant certaines au détriment des autres.
Favoriser les africains, les arabes et les musulmans et défavoriser méthodiquement les blancs, les chrétiens, les juifs et les vrais français de souche descendants de générations de vrais français que furent nos ancêtres.
Favoriser l’immigration par le Pacte de Marrakech créé uniquement pour défavoriser les français de souche, écraser et ruiner la France de nos pères.
Ce verbiage oiseux, incohérent et absurde est bien le reflet de la folie destructrice qui habite cet homme qui ne mérite que la corde.
Il n’est même pas utile de tenter une analyse plus avancée.

Une autre information préoccupante :

Au moment où, à cause de la COVID-19 le pays prend l’eau économiquement, au moment où les caisses de la France se vident et où la dette explose, Macron vient de signer discrètement un décret pour que des instituteurs tunisiens soient recrutés en Tunisie et payés par la France pour enseigner l’arabe en cours élémentaires en France.
De surcroît, l’apprentissage de la langue arabe classique se fera sur des textes du Coran.
Cette information nous renvoie à une autre information, des financements pour aider une centaine d’ONG qui font pression sur Bruxelles pour obtenir d’augmenter les flux de migrants et un engagement avec Bruxelles pour développer le port de Marseille afin d’y établir une plateforme européenne d’accueil des migrants.

Le lien officiel sur LEGIFRANCE :

Décret n° 2020-498 du 30 avril 2020 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République tunisienne dans le domaine de l’enseignement de la langue arabe à l’école élémentaire en France.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000041841288

Ce qui est « intéressant », ici, c’est la façon de procéder de Macron pour arriver à ses fins de déconstruction et de pourrissement de la France.
Importer des enseignants tunisiens qui vont enseigner l’arabe et l’islam à l’école élémentaire en France et donc normaliser l’invasion de la France par les musulmans.
L’étape suivante, après avoir lavé le cerveau de nos chers petits, sera de leur faire admettre que la Charia est une très belle chose.
Ensuite, comme en Suède, l’état décrètera, par exemple, le droit au mariage des hommes adultes avec des enfants de moins de 10 ans, garçon ou filles.
Le but des musulmans pour faire voter des lois permissives est bien de permettre par la loi l’application légale de la pédophilie si chère à ces populations inspirées par leur « beau modèle » pédophile et d’engendrer un terrible recul culturel et civilisationnel.
Avec un président lui-même victime d’une femme pédophile à 14 ans…

Si vous ne pensez pas que Macron y va un peu fort, continuez à voter Macron en mars 2022.

Laurent Droit

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*