Emprisonner et empoisonner, la « Solution Finale » de Macron contre le peuple français

« Emprisonner et empoisonner, la « Solution Finale » de Macron contre le peuple français »

En effet, qu’est-ce d’autre qu’une solution finale que l’emprisonnement et l’empoisonnement collectifs et programmés d’un peuple.
(La « solution finale » est le terme officiel donné par Hitler pour désigner l’extermination totale du peuple juif par le 3ème Reich.
Ce génocide est appelé Shoah (« catastrophe ») en hébreu
).

Macron et ses patrons mondialistes ne veulent pas de guerre.
Les guerres ça tue plein de gens, mais surtout ça détruit tous les biens immobiliers commerciaux et industriels et les logements. Et tout ça appartient aux mondialistes, les plus grandes fortunes du monde.
Alors, pas de guerre, mais des camps de concentration et d’extermination selon une formule « novatrice », comme ils disent, c’est-à-dire tout le monde chez soi. On vous enferme chez vous et on vous extermine chez vous avec le Coronavirus et les vaccins qui sont sans doute encore plus dangereux (voir mes derniers autres articles).

Confiner contre leur gré et sous la menace de sanctions pénales (amendes) des populations dans leurs propres résidences et domiciles pour les empêcher d’être présents et visibles sur la voie publique, d’y communiquer et d’y exprimer, si besoin est, leur incompréhension ou leur colère concernant un mode de gouvernance de plus en plus irresponsable, hasardeux, absurde, incompréhensible, incontrôlé, immotivé et opaque, correspond bien à une forme d’emprisonnement du même type que l’assignation à résidence avec bracelet électronique.

Avancer d’un pas, reculer de deux, sans arrêt, confiner, déconfiner, interdire ceci, permettre cela, puis son contraire, mettre des millions de commerçants dans l’embarras et les conduire à la ruine, décréter sans explication rationnelle des règles de sécurité sanitaire qui changent tous les jours et qui engendrent volontairement la panique, la peur, l’angoisse et des réactions dangereuses avec des risques de suicide collectif est un acte criminel irresponsable sanctionné par la loi.

Imposer à tout un pays de recevoir des injections de substances inconnues d’un genre nouveau basées sur la manipulation génétique, jamais testées sur des humains et probablement vénéneuses, nocives, toxiques, voire létales est un acte hautement irresponsable et un crime collectif contre l’humanité assimilable à un génocide ou une extermination de masse.

Dans « l’affaire des vaccins », qui sera jugée plus tard sous le terme juridique d’affaire criminelle, le moins que l’on puisse dire est qu’un des grands principes que l’on doit toujours appliquer lorsque le doute est présent, le « principe de précaution », a été soigneusement effacé du discours public, n’a jamais été évoqué et encore moins mis en pratique.

On a créé le Coronavirus modifié pour tuer des centaines de millions d’humains, dans le cadre du plan mondialiste de réduction de la population mondiale.
Pour cela, il a fallu beaucoup mentir. Affirmer que c’était l’œuvre de la Chine, que c’était un virus terriblement meurtrier (en définitive guère plus qu’une grippe un peu forte), qu’il n’y avait aucun traitement, qu’il fallait confiner tout le monde et attendre les vaccins miracles.
On a continué en affirmant que les médicaments efficaces étaient mauvais, dangereux, toxiques, vénéneux même (ils ont osé !) et on les a interdits pour mettre les gens sous respirateurs et les laisser mourir de la sorte, dans des hôpitaux, seuls, loin de leurs familles et de leurs amis, bref, comme des chiens. On a incinéré les corps sans consulter les familles et on a refusé de donner les cendres.
Or, on le sait, tous ces médicaments sont efficaces, soignent et guérissent, appliqués à temps et intelligemment.
Puis, comme ça ne suffisait pas, on a inventé les « variants », des virus suractivés, boostés à mort et prêt à sauter sur n’importe qui et qui viennent tous de l’étranger, pour faire encore plus peur aux populations françaises (A l’étranger, ils ont probablement droit au terrible « variant français », je suppose, avec son béret et sa baguette sous les bras. Or, un virus varie toujours constamment un petit peu, chaque fois qu’il passe dans un nouvel organisme où il a des échanges avec les gènes du malade.
Il y aura toujours des variants.
La grippe génère chaque année des tas de variants.
J’ai même entendu dire à la radio que le nouveau variant brésilien était « encore plus contagieux et mortel que les précédents. »
Plus contagieux, c’est stupide. Il ne passe pas à travers des murs en acier ou en béton…
Si on se protège du mieux possible, aucun vaccin ne peut passer plus qu’un autre…
Plus mortel, c’est tout aussi ridicule. Une chose est mortelle ou elle ne l’est pas. Elle ne peut pas être un peu mortelle ou beaucoup mortelle ou énormément…
Les journaleux sont vraiment incultes et cons…

Aujourd’hui, on vous impose des vaccins qui sont, eux, bel et bien dangereux, toxiques et mortels. Des vaccins qui n’ont jamais été testé sur des humains, c’est-à-dire que c’est vous les cobayes.

Voir à ce sujet l’article de notre ami Josiane Filio :
« Scoop : Dupont-Moretti confirme que les vaccinés sont des cobayes ! »
https://ripostelaique.com/scoop-dupont-moretti-confirme-que-les-vaccines-sont-bien-des-cobayes.html
Dupont-Moretti déclare aussi que les prisonniers ne sont pas des cobayes et ont le droit de choisir…

« Dupond-Moretti : vaccinez les cobayes français, mais pas mes détenus ! » : https://ripostelaique.com/dupond-moretti-vaccinez-les-cobayes-francais-mais-pas-mes-detenus.html

Pour l’industrie pharmaceutique, Big Pharma, nous sommes bien ses cobayes, mais aussi sa poule aux œufs d’or, car ces gens-là se foutent complètement d’une quelconque éthique ou déontologie ou des millions de morts que provoqueront leurs produits et ne vivent que pour satisfaire leurs actionnaires carnassiers toujours en manque de dividendes.
Le vaccin anti-Covid, vous devrez sans doute le recevoir toute votre vie, chaque année, avec tous les risques que cela comportera.
D’ailleurs, Pfizer annonce déjà la couleur…
« Pfizer : en marche pour la 3ème dose et l’augmentation de tarif »
https://lemediaen442.fr/pfizer-en-marche-pour-la-3e-dose-et-laugmentation-de-tarif/

Un projet de loi de sortie de crise.
Pourquoi faut-il des lois… ?
C’est une crise sanitaire, pas une guerre mondiale, qui doit se gérer par la sagesse, la réflexion, la connaissance, les conseils de vrais scientifiques indépendants et de bonnes décisions scientifiques et médicales et non pas celles de politiciens corrompus.
En réalité, on va vers un confinement permanent.
https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/04/16/exclu-le-tres-deceptif-projet-de-loi-de-sortie-de-crise-en-avant-premiere/

Mais reprenons : au lieu d’un protocole sanitaire de 8 à 10 ans, ces vaccins sont sortis d’usine et ont été mis sur le marché en 6 mois. Trouvez l’erreur.
Il y en a une douzaine. Mais on les choisit pour vous. Vous n’avez pas le droit d’être informés ni de choisir le vaccin qui vous convient.
Ces derniers jours, la possibilité a été évoquée de cacher le nom des vaccins pour éviter les refus des candidats qui ont une préférence.
Tout le monde ment comme jamais à propos des vaccins.
On découvre que ces saloperies fabriquées comme armes biologiques de destruction massive de populations provoquent comme prévu des agglomérats sanguins, des caillots de sang coagulé (sans doute par une réaction très vive de nos défenses immunitaires qui ne savent plus où donner de la tête et attaquent notre propre organisme.
Ces caillots de sang provoquent des thromboses, c’est-à-dire des bouchons dans nos vaisseaux sanguins, veines ou artères, qui donnent lieu à des embolies, poumons, cœur, foie, reins, cerveaux, membres, qui entraînent la mort.
Le but de ces vaccins est de tuer. S’ils ne vous tuent pas très vite, ils provoqueront des désordres graves et progressifs dans votre organisme qui vous rendront malades et vous feront mourir à petit feu et parfois dans des souffrances extrêmes, car on n’a jamais fait ce genre de choses et on ne sait pas jusqu’où ça pourra aller.

D’ailleurs, Macron et ses bires font tout pour accélérer le programme de vaccination avant que les gens ne se rendent compte de l’extrême dangerosité de la chose et malgré les carences de livraisons de produits.
Aujourd’hui, Macron en est arrivé à faire organiser des « drives » de vaccination, comme à la clinique St-Jean de Saint-Jean-de-Védas qui a ouvert le 13 avril un « vaccidrive » sur rendez-vous qui permet au candidat au vaccin de ne pas sortir de voiture. On vous pique par la vitre ouverte…
https://www.midilibre.fr/2021/04/14/a-st-jean-de-vedas-la-bonne-idee-du-premier-vaccidrive-de-france-pour-accelerer-la-campagne-9486335.php

Le système fonctionne, la terreur marche et les gens courent pour se faire vacciner et donc injecter ces poisons mortels.
Il y a longtemps que je ne crois plus les discours mensongers de tous ces médecins, biologistes et scientifiques de tous poils commandités par Macron et les services de santé à sa botte.
Ils mentent tous.
Je sais qu’il est difficile de vivre, travailler, circuler et faire ses courses dans les grandes villes, dans les transports en commun et dans des lieux remplis de monde, mais je pense que tous ceux qui en ont la possibilité vont devoir envisager d’aller se réfugier à la campagne, dans la famille ou chez des amis, pour s’éloigner des centres de contamination qu’on appelle des clusters (groupes).

Actuellement, des vaccins variés sont administrés aux français « pour leur bien. »
Il est à noter que l’expression « pour son bien » ou « pour leur bien » est parfois utilisée dans un contexte tout à fait opposé et contraire au sens littéral de ces mots…
On promet aux gens que tout va aller de mieux en mieux et qu’ils vont retrouver leur liberté perdue et reprendre leur vie normale d’avant.
Ce qu’on se garde bien de leur dire, c’est que les effets réels observables des vaccins peuvent n’être véritablement examinés et connus que parfois après plusieurs années.
Donc, la fameuse liberté et le retour à la vie normale n’arriveront probablement pas avant deux ou trois ans, s’ils arrivent un jour !
Car, pour ma part, je ne crois pas du tout à l’efficacité de ces vaccins.
Je crois surtout à leur dangerosité et à leurs effets néfastes allant de maladies génétiques nouvelles à la mort.

J’ai déjà évoqué ces vaccins dans plusieurs articles et je ne vais pas revenir sur leur dangerosité aujourd’hui clairement établie et confirmée par de nombreux médecins et scientifiques non soumis au dogme étatique.

Macron gouverne par la terreur, ce qui est facile face à un peuple de veaux et de moutons qui a perdu tout courage, toute combativité et toute capacité de réflexion et qui ne vit que par la peur qu’on lui instille.

Macron est un maître de la pensée imposée. Ses méthodes sont très classiques des grands dictateurs du monde.
Exemple : la nouvelle devise de la France est : « Pas de vagues. »
Avec l’islam au service du dictateur, il est interdit de toucher à l’islam.
A ce titre, la totalité des « journalistes » du public français de la presse écrite, de la radio, de la télévision et d’internet font du zèle pour cacher la vérité et balancer des mensonges à tours de bras.

Lorsque des terroristes musulmans ont mis le feu à Notre-Dame de Paris (dans une série de nombreux incendies volontaires de lieux de culte chrétiens), à plusieurs endroits de la charpente, avec des engins pyrotechniques à retard ou commandés par smartphones, dans la demi-heure Macron a décrété que ce n’était pas un attentat. Il n’en savait rien du tout. Mais devant un pays de demeurés soumis à ce point, son intervention signifiait « le président a donné son avis et il est sacré ! » Et du plus minable scribouilleur de fond de placard de rédactions de journaux aux grands patrons de stations de radio et de chaînes de télévision, le message était clair : interdiction de contredire le président, si idiot cela soit-il, sinon il y aura une grande vague de chômage dans les médias, du plus petit au plus haut placé.
Pareil pour les fonctionnaires, la police et l’armée.

Encore une église qui a pris feu « spontanément » dans l’Eure, samedi 17 avril… C’est bien la 50ème en France depuis un an et demi…
« C’est notre « Notre-Dame à nous » : une église du XVIe siècle ravagée par un incendie dans l’Eure »
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/eure-une-eglise-du-xvie-siecle-ravagee-par-un-incendie-a-romilly-la-puthenay-1618648808

Tout ce que dit ou fait Macron est sous le signe de son mépris des autres. Macron n’est pas un homme de pensée ou de réflexion, ni de conviction ni d’idéal.
C’est un homme uniquement motivé par son plaisir personnel et le profit facile et rapide.
Les mondialistes l’ont grassement payé pour faire ce qu’il fait.
Et je pense que le salaire a été colossal.
Mais les mondialistes ont trouvé en lui le larbin idéal, immoral, stupide, soumis et intéressé, qui ira jusqu’au bout pour toucher son milliard d’euros. Il a rêvé de faire partie du Club des Grands…
Les mondialistes ont aussi voulu frapper fort en provoquant pour exemple la ruine de ce pays orgueilleux des Lumières et de toutes ses conquêtes passées et de tout ce qu’il a apporté au monde.

Voici ce qui motive les mondialistes (citation) :

« À l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population.
Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.
Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les plus stupides.
Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure.
On ne pourra bien sûr par exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien.
La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux.
Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.
On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !
Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités.
Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution.
La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir.
 »
Louis de St Just.
L’avenir de la vie – Jacques Attali, 1981.

J’avoue que j’en suis seulement à me demander ce qu’on peut faire, car ce sont les riches qui ont le pouvoir et ce sont ces gens qui veulent décider du sort de milliards d’autres humains.
Le problème de la surpopulation et des ressources de la planète est réel et c’est un vrai problème.
Mais l’homme est tellement mauvais qu’il ne sera jamais capable de régler ce genre de chose autrement qu’en massacrant ses congénères. Car on peut appeler les choses comme on veut, quand on a décidé un plan d’extermination en douceur, ça reste une extermination.
Notre époque sera-t-elle la fin de l’humanité ?
Ils en sont capables.
Les rares survivants pourront peut-être essayer de la relancer…

Mais soyez rassurés, la France est riche en services de santé divers, plus de 100 000 fonctionnaires grassement payés et dont les 3/4 ne servent à rien…

Le Ministère des solidarités et de la Santé,
La Direction Générale de la Santé,
La Direction de la Santé Publique,
Santé publique France,
La Direction de la Haute Autorité de Santé,
La Direction de l’Agence Nationale de Santé,
Les Directions des 18 (!) Agences Régionales de Santé,
La Direction de l’Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé,
L’Agence Epidémiologie-France,
Le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire,
L’Agence Nationale de sécurité du médicament et de la Santé,
Le Conseil Scientifique de la Présidence de la République,
Le Haut-Commissariat de lutte contre les Epidémies,
Le Haut Conseil de Veille Sanitaire,
L’Agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale,
et le tout dernier né :
Le Haut conseil d’orientation pour la stratégie vaccinale.

https://www.sante-corps-esprit.com/contre-la-covid-on-dispose-desormais-dun-nombre-extravagant-de-traitements-qui-marchent/?fbclid=IwAR0Pgmo6wy2NsX3KFZFlFFKcyZR22jgzYQGcr_-K1PTzmBLbvWFbL1ehaBE

https://www.sante-corps-esprit.com/cette-fois-toutes-les-preuves-scientifiques-sont-la-avec-ce-medicament-miracle/

https://www.medias-presse.info/flambee-de-cas-et-de-deces-dans-les-pays-qui-ont-massivement-vaccine/141677/

http://www.brujitafr.fr/2021/04/klaus-schwab-forme-l-elite-mondiale.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

https://francais.rt.com/international/85574-pentagone-presente-puce-inserer-sous-peau-detecter-covid

« Bientôt tous libres : Les vrais chiffres Covid éclatent au grand jour ! »
https://www.youtube.com/watch?v=9tm0Sf11Io4

« Une « sortie de crise » à mi-mai 2021 ? Le professeur Jean-François Delfraissy la prévoit plutôt… en 2022 »
https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/une-sortie-de-crise-a-mi-mai-le-professeur-jean-francois-delfraissy-la-voit-plutot-en-2022-2111480

https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/christian-perronne-decidement-ils-nont-toujours-rien-compris-lentretien?utm_source=NL

Laurent Droit

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*